Choix local dans la sélection des matériaux

Des discussions à propos d’une politique faussement nommée « appel d'offres ouvert » ou « marché ouvert » ont fait leur chemin jusqu’au Congrès. Après un échec reconnu, une politique d’intérêts spéciaux cherche à affaiblir la capacité des ingénieurs, des services publics, des entités publiques et d’autres professionnels des travaux d’eau de concevoir des projets de réseaux hydrauliques qui desservent le mieux les besoins de leurs communautés.

Cet effort national a pour but de favoriser une industrie sur le marché et il a reçu une opposition généralisée de groupes comme les ingénieurs, les services publics, les entrepreneurs, les architectes, les entités publiques et le milieu des affaires. Cette politique d’intérêts spéciaux n’est ni pratique ni nécessaire et ce n’est rien de plus qu’une solution inutile à un problème qui n’existe pas.

Les ingénieurs ont la responsabilité professionnelle, éthique et légale de leurs décisions de conception et il n’existe aucune preuve que les ingénieurs ou les communautés locales aient créé des spécifications erronées ou inappropriées pour les projets hydrauliques. Malheureusement, cette politique d’intérêts spéciaux minera leur capacité à satisfaire à leurs obligations en les soumettant à davantage de paperasserie et pourrait les exposer à de nouveaux litiges. Si elle est adoptée, cette politique retardera les projets hydrauliques si nécessaires et augmentera les coûts. Les systèmes hydrauliques de notre pays sont trop importants pour promulguer ce type de politique. De nombreux États ont déjà rejeté cette proposition. Le Congrès ne doit pas permettre à des intérêts spéciaux d’affaiblir la capacité des communautés locales et des ingénieurs à servir au mieux le public.

Contactez votre membre du Congrès

  1. Utilisez votre adresse pour rechercher votre représentant au Congrès
  2. Sélectionnez la personne que vous souhaitez contacter en cliquant sur son nom
  3. Sélectionnez une cause et copiez le texte dans la case de texte grise
  4. Cliquez sur « Contacter un membre du Congrès » en bas de la page
  5. Lorsque la page Web s’ouvre, naviguez jusqu’à la page des coordonnées de ce membre du Congrès et collez le texte copié dans le champ de message fourni